Non classé

Réaction de la Chambre Royale des Antiquaires de Belgique à la suppression de la cellule PJ trafic d’œuvres d’art

La cellule de la Police Judiciaire Fédérale qui était chargée des vols d’œuvres d’art et de la lutte contre le trafic illégal d’objets d’art volés va être supprimée.

La Chambre des Antiquaires et des Négociants en œuvres d’Art de Belgique comprend la décision du ministère de l’Intérieur dans le cadre des tragiques événements récents.  Cependant, dans un futur proche, elle souhaite avoir un contact avec le Ministre de l’Intérieur car elle considère qu’une cellule de policiers fédéraux spécialisés dans les vols d’objets d’art est cruciale pour le métier d’antiquaire et négociant en objets d’art, pour la protection des collections et pour l’image du marché de l’art belge vis à vis de l’étranger.

Les agents fédéraux spécialisés connaissent les objets et tableaux et connaissent également les acteurs du marché de l’art. Cette connaissance du terrain permet, en cas de vols d’objets d’art, que les choses se déroulent de façon efficace, rapide et constructive.

Hugues-Jean Lamy, Président de la Chambre Royale des Antiquaires et des Négociants d’Art de Belgique